Le commissaire de route

commissairesVoici un « petit » exposé sur le travail du commissaire sur une Epreuve Spéciale (ES : parcours chronométré) de rallye

Cette épreuve se déroule sur les routes/chemins fermés à toute circulation (piétons inclus !) environ 1 à 2 heures avant le départ de la 1ère voiture de course. Les voitures prennent le départ toutes les 60 secondes. La route n’est réouverte qu’au moment où la voiture balai est arrivée au STOP (fin/sortie de l’ES), ceci afin de la garder libre pour les secours en cas de problème.

 

Notre principale tâche sur un poste de sécurité, est de pointer les voitures qui passent devant nous. Par ce contrôle, si une voiture est annoncée manquante, on peut rapidement savoir dans quel secteur elle se trouve. Les deux postes concernés vont donc envoyer un commissaire l’un en direction de l’autre. La distance peut varier de 1 à 2 km. Le premier qui trouve le véhicule, l’annonce à la radio et prend en charge le cas. Cela peut-être une panne, une crevaison ou une sortie de route. Si le véhicule gène les autres, il faut le signalerSECU à l’aide du drapeau jaune, tendu ou agité selon le cas (et les règlements de course), mais nous n’avons pas le droit de stopper un véhicule, c’est à eux de respecter la signalisation. Selon la gène, les véhicules suivants pourront demandé un temps forfaitaire. Si une aide mécanique (véhicule non déplaçable) ou médicale est nécessaire, les départs vont être stoppés, et le commissaire devra prendre en charge les 1ères mesures en attendant les renforts. Les véhicules sont maintenant équipés de GPS, pour améliorer leur suivi, et leur servir de balise de détresse (pour autant que quelqu’un puisse la déclencher). Ce système ne remplace donc pas un commissaire.

A côté de cela, il y a toute la gestion du public. Et malheureusement, c’est la plus contraignante et la plus ingrate du job, car les inconscients envahissent nos bords de route, et se fichent totalement de l’intégrité des gens qui les accompagnent (enfants inclus !), de celle des officielles, voire de celle des pilotes. Comme je le dis souvent, REAGIR APRES L’ACCIDENT, C’EST TROP TARD ! Rester zen devant de tels comportement est parfois difficile, mais au jour d’aujourd’hui, en dernier recours, il vaut mieux menacer de tout annulé et si besoin le faire, que de devoir passer des années devant les tribunaux (la procédure pour l’accident des Alpes Vaudoises a duré 5 ans…)
.DSC_6041-1 prise_de_vue_sans_titre-5015
Les commissaires sont également en fonction pour la gestion des carnets des équipages au départ et à la fin des ES, ainsi qu’à l’entrée et la sortie des parcs fermés ou d’assistance. Il s’agit du carnet où les temps sont indiqués, aussi bien celui de l’ES, que celui du secteur (secteur = en gros, parcours d’un départ à un autre – ce temps est défini par l’organisateur). Si l’équipage pointe en retard au départ d’une ES, il obtiendra une pénalité de temps. S’il pointe en avance, la pénalité est bien plus lourde. Tous ces pointages seront ensuite ramassés par la voiture balai, et transmis à la direction de course (DC) pour effectuer les classements.

Pour un Chef d’épreuve et son adjoint, en résumé, il y a la participation aux séances, la visite des lieux sur l’ES, la tournée des riverains, la préparation du plan de sécurité, du matériel, des dossiers pour les commissaires, des reconnaissances ainsi que leur surveillance, le montage de l’ES, et le jour J, l’accueil et l’orientation des commissaires et la fermeture des routes. Ensuite, c’est plutôt un rôle de superviseur au départ ou à la fin de l’ES. Puis, démontage de l’ES, et retour du matériel. On commence très tôt, et on fini très tard…

Si vous désirez nous rejoindre, même pour ce faire une idée au préalable, n’hésitez pas à me le faire savoir.
Vous aurez aussi la possibilité de participer au(x) cours de formation (gratuits), et d’obtenir la licence.
Vous retrouvez les panneaux présents sur une ES :

Horloge : CH (Contrôle Horaire)IMG_3604
Drapeau : DES (Départ ES)
Eclair : SARA (poste sécurité avec radio)
Damier : AES (Arrivée ES)
STOP (arrêt pour notification du temps)

Jaune : entrée de zone (panneau avancé)
Rouge : emplacement du poste (arrêt obligatoire, sauf au damier)
Jaune barré : fin de zone

La zone entre le CH et de DES n’est accessible au public, uniquement si le balisage le permet !
La zone entre l’AES et le STOP est formellement interdite au public ! (zone de _D3S4797décélération).
En temps que spectateur vers un commissaire, n’intervenez pas (sauf s’il le demande).
Aucun endroit n’est sûr à moins de 50m du tracé, et encore…

LES LICENCES 

VALIDITE : une licence est valable une année civile, du 1er janvier au 31 décembre. Une licence peut être modifiée sous certaines conditions.

Elle est délivrée par la Fédération Française du Sport Automobile.

CONTENU  : une licence donne droit :

> Pour 1€, à un abonnement annuel au France AUTO (revue de la fédération)
> Mais aussi et surtout à une assurance individuelle qui prévoit des garanties en cas d’accident. Les détails figurent sur le site de la FFSA.

RESTER COMMISSAIRE 

Les licences de commissaires stagiaires et de commissaire sont renouvelables chaque année, à condition de suivre un séminaire tous les DEUX ans minimum
Le séminaire n’est pas un examen.
Au cours de celui-ci, il vous sera fait part des modifications dans la réglementation et il vous sera donné des conseils.
En 2007 (début d’année) des séminaires seront organisés pour ceux qui n’ont pas assisté aux séminaires de 2006. Il sera obligatoire pour renouveler la licence en 2007.
Différents examens sont également organisés en début 2007. Se renseigner auprès de son ASA ou du Comité régional.

loeb secuVOUS N’ETES PAS INTERESSE PAR LA FONCTION DE COMMISSAIRE ?

Il existe d’autres fonctions, par exemple :

1.Commissaire technique : ce sont eux qui contrôle es voitures, avant, pendant et après. Il faut avoir une bonne connaissance de la mécanique.

2.Chronométreur : Ce sont eux qui prennent les temps. Il faut être méthodique, aimer les chiffres et savoir taper sur le clavier d’un ordinateur.

3.Assistant aux classements : Il s’agit d’établir les classement au P.C., à l’aide d’un ordinateur… qu’il faut donc bien connaître ?

Alors, si vous voulez nous aider et aider le sport automobile, prenez vite contact avec nous.

logo omiteLe Comité Régional du sport automobile NORD PICARDIE organise grâce à ses associations, toutes les compétitions automobiles et karting dans les départements du Nord, du Pas de Calais, de la somme, de l’Aisne et de l’Oise.
C’est 50 compétions AUTO et 30 compétitions Karting
C’est 2700 licenciés, participants et officiels.